Les pièges de l’assurance-vie !

  • Le rapport annuel médiateur l'assurance met exergue sujets friction assurés compagnies.

    Le rapport annuel du médiateur de l’assurance met en exergue les sujets de friction entre les assurés et les compagnies

Le rapport du médiateur de l’assurance est toujours très riche d’enseignements. C’est l’occasion de prévenir aussi bien les problèmes récurrents rencontrés par les assurés… que les nouvelles difficultés liées à l’évolution de la société

Le médiateur de l’assurance est de plus en plus sollicité. 16.151 saisines ont été enregistrées en 2017, soit + 67 % par rapport à 2015. En voyant le verre à moitié plein, on peut se réjouir de constater que les assurés connaissent de mieux en mieux cette institution. Elle permet de trouver, gratuitement, des solutions à des litiges dont le traitement devant les tribunaux pourrait être à la fois long et coûteux.

En voyant le verre à moitié vide, on peut déplorer la récurrence des certains problèmes. Ceux dus notamment à la complexité croissante de la  fiscalité de l’assurance-vie . Des prélèvements obligatoires, que le médiateur de l’assurance, Philippe Baillot, n’hésite pas à qualifier d’« abscons ».

« Les modalités de calcul des contributions sociales, en termes de taux et d’assiette, donnent lieu à un nombre toujours accru de saisines de la Médiation », constate-t-il dans son dernier rapport.

Mais la CSG est loin de constituer le seul sujet de frottement entre assureurs et assurés. Le médiateur met notamment l’accent sur plusieurs d’entre eux.

41 % des saisines concernent les assurances de personnes (dont 23 % l’assurance-vie). 59 % concernent les assurances de biens.

Lire la suite « Les pièges de l’assurance-vie ! »