CD@C
Cap Développement Conseil

Cap Développement Conseil

Les actifs immatériels, les vitamines de la valeur et de la performance


Je les compare à un « état gazeux», difficilement palpable et quantifiable en comparaison à «l'état solide» des immobilisations (bâtiments, machines, véhicules…) et à «l'état liquide» des actifs circulants (trésorerie et créances).

Il représente en quelque sorte l’énergie qui permet à l’entreprise de s’adapter en continu et de s’améliorer.

Pourquoi une entreprise est-elle plus performante que ses concurrentes ? 

Une des réponses se situe dans la qualité des actifs immatériels. Croissance et rentabilité en dépendent directement. 

Le capital immatériel correspond à tout ce qui participe à l’existence de l’entreprise, tout ce qui la qualifie (par opposition à ce qui la quantifie) et la singularise par rapport à ses concurrents. Il peut s’agir de ses marques, de sa notoriété, de son image, de ses produits, de son positionnement, de son savoir-faire, de sa clientèle (nombre, fidélité, concentration), de sa puissance commerciale (zone de chalandise, réseaux de vente et de distribution), de ses modes de relation avec la concurrence et les fournisseurs, de son modèle d’organisation, de son capital humain (attachement à l’entreprise, qualification, climat social), de son potentiel de développement, ou encore de la personnalité de son dirigeant (âge, origine de la propriété, style de management, goût du risque). L’ensemble de ces éléments permettent d’appréhender l’identité d’une entreprise, son histoire, ce qui la fait fonctionner, autrement dit son « véritable » patrimoine.

Une analyse du capital immatériel de quelque 1.000 TPE et PME françaises comparé aux scores et performances économiques de ces mêmes entreprises est sans appel et prouve qu’il existe une relation proportionnelle entre la qualité du capital immatériel et le taux de croissance du chiffre d’affaires. 

Près de 10 points de croissance annuelle séparent ainsi les PME qui possèdent des arguments différenciant de celles qui n’en ont pas. Une relation de même nature est également établie entre la qualité du capital immatériel et la rentabilité de l’entreprise, cette fois avec un écart allant jusqu’à 5 points de taux de marge d’exploitation annuel.

Le chef d’entreprise doit prendre conscience que la façon dont il construit et oriente son entreprise a un impact majeur et mesurable sur la santé économique de son affaire.

Pour mieux la faire prospérer, il doit en conséquence travailler sur trois points majeurs.

#1 : La qualité du produit

L’entrepreneur doit se concentrer sur la qualité des produits ou services. Le savoir-faire particulier de l’entreprise, qui constitue sa compétence distinctive, est en effet essentiel à son existence. Cela permet de créer une véritable niche de protection.

# 2 : Le modèle d’organisation

Le chef d’entreprise doit veiller à ce que l’organisation ne contrarie pas le processus de développement de l’activité. Cela passe notamment par la qualification du personnel employé, des procédures de travail codifiées, mais aussi par la qualité du climat social et un style de management ouvert. Entre une entreprise dans laquelle le climat social est très bon et une autre où ce dernier est détestable, l’étude montre par exemple un écart de 7 points sur le taux de croissance.

# 3 : La proximité avec le client

Le dernier enjeu consiste à créer un lien très fort avec la clientèle. La fidélité doit être cultivée soigneusement en assurant la maintenance, en effectuant un suivi attentif et en prodiguant de petits « plus » qui confortent le client dans son choix de marque ou de prestataire. Tous ces paramètres empêchent la prédation du marché par des concurrents, y compris ceux qui choisissent de casser les prix.
 

Évaluez le capital immatériel
de votre entreprise

Un diagnostic en 3 étapes

1- Interview

Nous réalisons une interview orientée sur la vision stratégique du dirigeant qui permet de poser le cadre du diagnostic.

2- Questionnaire

Un questionnaire dirigé sur les aspects immatériels stratégiques internes (humains, technologie, organisationnel et marketing) de l’entreprise.

3- Analyse

Nous analysons en détail les facteurs de risque externe à l’entreprise en mettant en œuvre la méthode des Forces de PORTER.

 

Quels résultats pour l’entreprise ?

 

1      Une synthèse des forces, faiblesses, risques, opportunités et menaces pour l'entreprise.
2         Un plan d’actions personnalisé à partir des points de progrès mis en
évidence.
3         Le positionnement du mode de management du dirigeant dans son entreprise.
4         La valorisation en euros du capital immatériel de votre entreprise.
5        L'amélioration des performances globales de l’entreprise.

 

Pour évaluer le Capital Immatériel
de votre entreprise

Nous contacter  via la rubrique Contact 

 

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Le conseiller juridique, le ressort de votre entreprise.

18 Avr 2022

Les conseils aux Entreprises sont des partenaires essentiels pour les entrepreneurs. Une fois que l’on a dit ça, encore faut-il le prouver... On relève le défi ! 
Lorsqu’on lance son entreprise,...

De la création à l’expansion de votre entreprise, une démarche collective.

14 Jan 2024

 
D'Artagnan a 18 ans dans le roman d'Alexandre Dumas. Fougueux, idéaliste, pétri d'orgueil et doté d'un sens de l'honneur démesuré, il réussira, mais pas se...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de FNAE

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.