Art, forêt et vignoble.

Pour élargir son patrimoine, dans un contexte de taux bas, ces placements atypiques ont la cote auprès des investisseurs.

Se faire plaisir avec un actif tangible. Une œuvre d’art, une forêt, un vignoble? Ces placements atypiques sont très loin d’être une simple ligne dans un portefeuille boursier. Et c’est peut-être pour cela qu’ils attirent de plus en plus les clients fortunés. La plupart des banques privées disposent de services dédiés (en interne ou externalisés), qui proposent d’accompagner leurs clients dans ce type d’investissements complexes et parfois risqués.

Lire la suite « Art, forêt et vignoble. »

Quand on confond « Bénéfices » et « Création de Valeur ».

On parle beaucoup en ces temps de crise… de la répartition des bénéfices entre les actionnaires, les salariés et l’entreprise.

Il est important d’abord de savoir de quoi on parle et ce qu’il faut répartir, et ensuite de répartir équitablement la valeur qui a été créée.

Lire la suite « Quand on confond « Bénéfices » et « Création de Valeur ». »

Cinq règles de base pour éviter de « péter les plombs »

Quand la pression est trop forte, certains dirigeants perdent leurs nerfs. Quelques rituels simples à mettre en place pour prévenir les dérapages.

Telle Christine Angot, sur le plateau de « On n’est pas Couché » sur France 2, avez-vous déjà « pété les plombs » devant vos employés ou fournisseurs ? Constamment sous pression parce que porteur de grandes responsabilités, les dirigeants sont particulièrement exposés à perdre tout sang froid. La lourde charge de travail et la fatigue aggravent les risques de dérapage. Pourtant  il est possible de prévenir les clashs pour mieux maîtriser ses émotions. Voici quatre règles de base à observer.

Lire la suite « Cinq règles de base pour éviter de « péter les plombs » »

Quelle période choisir pour clôturer ses comptes ?

Mieux vaut arrêter les comptes quand l’entreprise est sous son meilleur jour.

La date de clôture des comptes annuels de l’entreprise est une photographie « à l’instant t « , plus ou moins flatteuse. Si le besoin en fonds de roulement et l’endettement sont au plus bas, et la trésorerie à son maximum, l’indépendance financière de l’entreprise apparaîtra sous son meilleur jour. A l’inverse, des comptes faisant apparaître beaucoup d’encours clients et de stocks, mais peu d’encours fournisseurs, donc un fort besoin en fonds de roulement, induiront une position de trésorerie dégradée par rapport à la moyenne de son exercice. « Les comptes sont un instrument de communication « . Il peut être judicieux de modifier la date de leur clôture, pour valoriser l’image de l’entreprise.