CD@C
Cap Développement Conseil

Cap Développement Conseil

4 semaines pour retrouver du plaisir à aller au travail - Semaines 2 & 3

Organisation

J'écarte les " bonnes " raisons de remettre au lendemain

La procrastination est au cœur de la désorganisation. Celui qui a tendance à remettre à plus tard ce qu'il devrait faire maintenant y trouve des bénéfices cachés.
Pendant qu'il ne fait pas ce qui l'embête, il fait ce qui lui plaît. Illustration : vous êtes commercial parce que vous aimez le relationnel et faire de l'administratif vous ennuie. Vous bâclez vos tableaux de vente et vous les envoyez au dernier moment à votre supérieur hiérarchique. 

Autres cas de figure : vous vous offrez des sensations fortes pour pas cher 

(" Je travaille mieux sous la pression d'une date limite ") ou vous faites de la résistance passive (" Je ne crois ni en mon chef ni à son projet, et je m'évite un conflit "). Prendre conscience de ce mécanisme pervers vous donne une chance d'en sortir.  

L'AVIS DE L'EXPERT 

Sept conseils pour être personnellement efficace

Nous vous recommandons de simplifier son environnement et sa façon de faire.
1. Plus je me sers de quelque chose, plus ce quelque chose doit être près de moi, à une place de choix dans le tiroir de mon bureau.
2. Le nombre de mouvements pour accéder à une information doit être limité. Cinq gestes, c'est décourageant. Le but est d'arriver à mettre en place des rangements qui ne requièrent que deux gestes. 
3. Idem pour ranger mon PC : une arborescence à plus de quatre niveaux, c'est trop de clics pour accéder à l'info. 
4. Transformer toutes les informations qui entrent en actions. Extraire les informations nécessaires pour mon job et ne pas stocker inutilement : j'aurai tout de suite plus de place libre. 
5. Face à une information, une demande, me poser la question : " Faire ou ne pas faire ?" Si la réponse est non, poubelle. 
6. Si c'est oui et que ça prend moins de deux minutes, le faire tout de suite. 
7. Si cela prend plus de temps, trois options : déléguer si quelqu'un d'autre peut le faire mieux. Le reporter dans l'agenda avec une date limite si je suis le mieux à même de le faire et que c'est urgent et important. Le noter dans la liste des actions "à faire aussi vite que possible " (ASAP, as soon as possible) si le degré d'urgence est moindre. 

J'accepte de faire des choix pour mieux gérer mon temps  A écouter le bruit ambiant, tout est toujours urgent et prioritaire ! 

Vous pouvez être compétent dans plein de domaines mais vous ne pouvez pas répondre à toutes les sollicitations.

Vous occupez UN poste avec SES priorités. Tout ce qui vous est demandé en dehors de ça risque de vous rendre moins efficace. 

Pour alléger le poids qui pèse sur eux, les managers doivent rétablir eux-mêmes la hiérarchie de leur valeur ajoutée. En faire moins mais en ciblant ce qu'ils vont faire en fonction de la cohérence interne de leur entreprise. 

Pour beaucoup, les priorités seront de développer le chiffre d'affaires, la marge de la société et les compétences de leurs collaborateurs. 

Trois ou quatre choses doivent vous guider, mais pas vingt-cinq ! 

Apprenez aussi à dire non à certaines sollicitations pour lesquelles vous n'avez guère de valeur ajoutée.
" Exploitez-moi là où je suis bon ! -  Ne culpabilisez pas d'avoir à formuler des refus : vous dites non à la demande mais oui à la personne.  

Je revisite les priorités dans chacune de mes vies 
Gagner en efficacité professionnelle peut amener à se poser des questions de fond : " Qu'est-ce que je veux faire de ma vie ? ", " Quels sont mes objectifs matériels, relationnels ou spirituels ? ", "Qu'est-ce que je veux changer dans ma vie ? ". Répondre à ces questions aide à faire le tri. 

Nous ajoutons une question " difficile à poser à un public français " : que feriez-vous si l'on vous annonçait qu'il vous reste un an à vivre ? Revisiter vos différentes sphères de vie va vous permettre de dégager vos priorités : m'occuper d'un parent dans ma sphère familiale, être en bonne santé au moment de la retraite dans ma vie personnelle, développer une association dans ma vie sociale, etc. 

Le management heureux de son temps et de ses priorités consiste à revoir les priorités de chacune de ses sphères et de trouver des compatibilités entre elle.

Sept clés pour aider mes collaborateurs à réguler leur stress

Faute d'être reconnus et soutenus, des collaborateurs paient cher leur dévouement. L'intérêt de l'entreprise est de sensibiliser les managers à la gestion du stress de leurs collaborateurs. L'article L. 230-2 du Code du travail prévoit une obligation de prévention de la santé physique et mentale des collaborateurs.

Nous vous donnons les conseils suivants: 


1.  J'écoute mes collaborateurs en faisant preuve d'empathie. 
2.  Je suggère des solutions. 
3.  Je propose une vision alternative plus positive de la situation.
4.  Je travaille pour prévenir les causes de stress. 
5.  J'agis comme tampon entre les personnalités difficiles et mon équipe. 
6.  Je reformule les messages difficiles.
7.  Je préserve mes collaborateurs après un stress important pour leur permettre de récupérer. 

 

A suivre pour la dernière semaine , et toujours sur : https://capdeveloppementconseil.com

 


Articles similaires

Derniers articles

À la une

70 à 90 % des fusions-acquisition sont un échec, le constat est sans appel. Dans la plupart des cas, il est lié à l’absence d’une stratégie humaine ou à un échec dans son exécution. À l’image de l’...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de FNAE

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.