CD@C
Cap Développement Conseil

Cap Développement Conseil

Comment dynamiser votre entreprise sur le Web

05 Fév 2022 Christian Didier Communication

Bien souvent, une petite entreprise a l’impression qu’il est très compliqué pour elle d’être présente et active sur le web. 

Résultat : alors que l’on sait, étude à l’appui, qu’une entreprise a tout à gagner à se faire connaitre via Internet, et que le meilleur moyen n’est pas la publicité mais la production de contenu, nombreuses sont celles qui restent muettes. Dommage ! 

Pour vous décomplexer, « ne perdez jamais de vue que votre cœur de métier reste votre expertise de consultant, d’artisan, etc.. La production et la diffusion de contenu est juste un silo de plus qui doit s’intégrer à vos cœur de métier. »

1 : Définir vos objectifs

La première question fondamentale à vous poser est de savoir quels sont vos objectifs : voulez-vous vous faire connaître auprès de nouveaux prospects ? Conquérir de nouveaux marchés ? Fidéliser vos clients ?  En fonction de vos objectifs, les stratégies de contenus à publier seront différentes.
L’idée centrale reste de vouloir, grâce à vos contenus, de rendre votre communauté meilleure, de lui faciliter la vie. « C’est la stratégie du meilleur épicier du village

Avant, une boutique marchait parce qu’on était avenant, parce que de petites pancartes amenaient jusqu’à votre boutique, etc. Aujourd’hui, votre village, c’est une large communauté sur le web. » Il s’agit donc de dupliquer la notion de services, de conseils, de « bonne réputation » à cette nouvelle échelle.

2 : Trouver vos sujets

Pour alimenter votre site, blog, vos newsletters et/ou vos comptes sur les réseaux sociaux, encore vous faut-il d’abord trouver des idées de sujets, qui découlent directement des préoccupations de la cible que vous voulez toucher : « il faut vous demander quelles sont les questions que se posent les personnes que vous voulez attirer

Ainsi, au sortir d’un rendez-vous avec un prospect, n’hésitez pas à dégainer votre « carnet à idée » pour noter les préoccupations et objections dont il vous a fait part, et qui seront autant de sujets potentiels.

Autre source : l’actualité. En clair, surfer sur un sujet brûlant pour apporter votre pierre à l’édifice. Ainsi, un cabinet de gestion de patrimoine pourra tout naturellement profiter de débat houleux sur la loi de finances pour apporter son expertise à ses prospects. Surfer sur le buzz ? Oui… à vos risques et périls. Un conseil : restez sur le terrain de votre métier : « parler de ce qui touche directement votre communauté permet non seulement de réaliser des contenus plus impliquants mais aussi plus intemporels que vous pourrez donc utiliser plusieurs fois. »

3 : Choisir une forme

Vous tenez vos sujets ? Bravo. 

Mais après le fond, la forme. Le plus simple à manier reste le texte, sous forme de billets de blog, de fiche pratique, par exemple. Mais le contenu peut aussi prendre la forme d’une vidéo, de photos, d’une infographie, autant de contenus « rapides » qui auront eux davantage pour objectifs d’attirer et moins de fidéliser. 

Enfin, une entreprise peut aussi s’investir dans la production de contenus plus denses comme un livre-blanc, par exemple. « Ce format, plus premium, est très utile pour convertir des prospects en clients, car elle rassure sur la crédibilité, l’implication, etc. ». 

4 : Assurer la diffusion

Concernant le canal de diffusion, là encore, plusieurs options. Si les cibles que vous souhaitez toucher existent déjà sous forme de communauté sur le web, n’hésitez pas à vous adresser directement à elles via ce canal bien identifié. 

C’est par exemple ce que vous pouvez faire en écrivant des articles  sur vos sujets au sein d’un espace professionnel déjà existant et non sur votre propre blog, ou en diffusant vos contenus non pas sous votre nom de domaine mais via un nom que vous anticipez sur un support idoine. (Youtube, Instagram, facebook …) .Ce type de diffusion ne permet certes pas la même liberté de liens vers votre site internet, par exemple, mais permet de toucher directement des communautés bien identifiées. 
 

Vous pouvez ensuite faire vivre votre contenu en le faisant circuler sur différents réseaux, sur des forums, mais cela avec finesse, en donnant des conseils par exemple. Toujours dans cette même stratégie de vouloir « devenir le meilleur épicier de votre village » !

Soyez assidu


« Selon une étude américaine », mais qui peut être transposée en France, une entreprise qui publie du contenu une fois par mois attire 73% de prospects en plus qu’une entreprise qui ne blogue pas ». Alors bien sûr, pas question de passer votre temps à produire des articles alimentant votre blog, au risque d’interférer avec votre cœur de métier. Mais l’idée est de vous prévoir des plages horaires régulières : « par exemple 10 minutes par jour pour interagir sur les réseaux sociaux, ou encore une heure par semaine pour rédiger un article de blog (et pas le dimanche matin en dilettante ! »

 

Source L'echo

 


Articles similaires

Derniers articles

À la une

Le conseiller juridique, le ressort de votre entreprise.

18 Avr 2022

Les conseils aux Entreprises sont des partenaires essentiels pour les entrepreneurs. Une fois que l’on a dit ça, encore faut-il le prouver... On relève le défi ! 
Lorsqu’on lance son entreprise,...

Pour que votre start-up (ou PME) devienne une Scale-up … Les erreurs à éviter en phase d'accélération

02 Juil 2022

Une croissance rapide, c'est le rêve de toute équipe fondatrice de start-up. Mais attention à la sortie de virage ! Grandir vite n'est pas garant de pérennité.La croissance - c'est le Graal. Du moi...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de FNAE

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.