CD@C
Cap Développement Conseil

Cap Développement Conseil

Comment maintenir une croissance continue

Organisation

A mesure que vous réussissez, l'entreprise change. Beaucoup. La croissance est une transformation, voire une métamorphose. La stratégie, les produits, le positionnement, les hommes, l'organisation… Tout cela doit évoluer en permanence pour vous permettre de franchir de nouvelles étapes. 

Dans ce mouvement permanent, il vous faudra maintenir le cap. […] Pour y parvenir, huit qualités sont fondamentales.

#1. L'intégrité

Vous allez croître et renforcer votre attractivité. Mais il y a des sirènes auxquelles il ne faut pas céder. Tout n'est pas bon pour réussir. Une exception, et vous pouvez mettre en péril votre entreprise, sa réputation et la vôtre, mais surtout l'estime de vous-même. Ne vous engagez pas avec des partenaires sur qui vous avez des doutes, même si les perspectives sont attractives. Continuez à distinguer la création de valeur dans l'entreprise et votre enrichissement personnel, et à privilégier la première. Comme me le disait le dirigeant d'une entreprise familiale qui est aussi l'un de nos fleurons français, l'entrepreneur ne peut se désintéresser du monde dans lequel il vit : la juste répartition des richesses est dans son intérêt en tant que citoyen. Vos valeurs et celles de l'entreprise sont votre meilleure protection : affichez-les haut et fort, et appliquez-les à la lettre. Imposez cette même exigence à votre entourage et vos équipes.

#2. L'ouverture

C'est la clef du succès. C'est l'ouverture qui vous donnera l'inspiration. C'est l'ouverture qui occasionnera les rencontres les plus fructueuses. C'est l'ouverture qui fera de vous un pôle d'attractivité pour les talents et les créatifs. C'est l'ouverture qui vous permettra de conquérir le monde. Nous ne sommes plus dans un monde de concurrence classique. Vos concurrents peuvent être vos partenaires, c'est l'essence de la coopétition. La notion même de propriété devient toute relative à l'heure du digital. Mais les pionniers se forgeront toujours des barrières à l'entrée. N'ayez pas peur de l'ouverture : c'est une force majeure dans le monde moderne. Soyez ouvert et soyez pionnier.

#3. Communiquer efficacement

Tous les grands leaders sont généralement d'excellents orateurs. Ils croient en leur message et cela se ressent. Un entrepreneur gagne toujours à améliorer sa capacité à communiquer sa vision et les valeurs de son entreprise. Il est en effet amené quotidiennement à solliciter de nouveaux clients, de nouveaux investisseurs, de nouveaux fournisseurs, de nouveaux salariés et autres. 

À quoi bon avoir une vision si nous ne savons pas la partager ? Les journalistes se bousculaient pour participer aux keynotes de Steve Jobs : ils appréciaient sa capacité à livrer son message avec humour et élégance. Il savait marquer les esprits.

#4. S’entourer de talents

Quand vient le temps de constituer l'équipe, certains entrepreneurs choisissent, plus ou moins inconsciemment, de ne pas recruter de vrais talents, par peur d'être éclipsé par un trop fort potentiel. Le leader ne doit pas forcément être le plus intelligent de son équipe. Il vaut mieux s'entourer des esprits les plus brillants. Vous vous assurerez ainsi que l'organisation repose sur des piliers solides et non sur des maillons faibles.

En pratique :
> N’hésitez pas lors des recrutements à sonder les intentions profondes de vos candidats. Il est important d’avoir autour de vous des personnes qui veulent participer à un projet ambitieux et apporter une valeur ajoutée à votre entreprise.

> Si vous souffrez d’un complexe d’infériorité, faites-vous accompagner par un coach professionnel pour améliorer votre estime personnelle.

#5. L'empathie

Il vous en faut beaucoup. Pour embarquer tout le monde dans votre projet de croissance. Pour entendre les peurs de votre entourage, de vos équipes, de vos partenaires, et mieux y répondre. Pour comprendre les attentes des talents que vous voulez attirer et les laisser s'épanouir. Pour reconnaître chez vos investisseurs et vos banquiers les mouvements interrogatifs, et les conforter dans leur accompagnement. Pour créer de l'intimité avec vos clients et révéler tout votre potentiel commercial. Doubler de taille ne doit pas vous déconnecter de ce capital humain, parce qu'il est crucial pour votre réussite à long terme.

#6. La lucidité

Doubler de taille n'est pas un rêve, c'est un projet. Vous connaissez mieux que quiconque le point de départ, vos forces et faiblesses. Vous avez fait votre autodiagnostic sur nombre de sujets. Ne brûlez pas les étapes. Croisez les regards sur les sujets essentiels, avec votre comité de direction, avec vos administrateurs, avec vos proches. Soyez réaliste sur les personnes qui vous entourent : ne les magnifiez pas. Ce n'est pas leur rendre service que de les placer à un niveau de responsabilité supérieur à leurs capacités : c'est au contraire risquer de les fragiliser. Soyez enfin lucide sur vous-même, sur vos besoins personnels et votre équilibre de vie, sur vos besoins de second ship, sur l'horizon raisonnable pour une transmission managériale et/ou patrimoniale. C'est là votre responsabilité sociale envers une entreprise qui vous survivra à travers les générations.

#7. Tenir ses promesses

La confiance est un sentiment qui s’entretient. Pour fidéliser ses clients, ses équipes, ses fournisseurs et les convertir en véritables fans, il est essentiel de tenir ses promesses. Il faut même s'appliquer à faire systématiquement plus que ce que vous leur avez promis, quitte à baisser le niveau d'attente initial. Si l'un de vos clients doit recevoir votre produit dans 3 jours, faites qu’il le reçoive dans en 24 heures. S’il attend une réponse de votre part dans 2 heures, rappelez dans une heure. Bref, pour obtenir le fameux effet « waouh », astreignez-vous à promettre moins mais à faire plus !

#8. L'esprit pionnier

Votre entreprise va grandir, se structurer, les collaborateurs seront de plus en plus nombreux. Votre principal risque est de rigidifier l'entreprise, de parler davantage de gestion que d'innovation, de l'institutionnaliser en quelque sorte. Pour vous en prémunir, recrutez des pionniers, des potentiels qui veulent se révéler, des talents qui auront soif d'aventure, plutôt que des personnels expérimentés qui reproduiront ce qu'ils savent faire. Méfiez-vous de ceux qui raisonnent pouvoir et hiérarchie, gardez une organisation aussi plate que possible, favorisez le mode projet. Gardez-vous du temps pour vous même, pour vous ouvrir, pour cultiver vos envies et votre esprit pionnier !

 

 

 

 


Articles similaires

Derniers articles

À la une

70 à 90 % des fusions-acquisition sont un échec, le constat est sans appel. Dans la plupart des cas, il est lié à l’absence d’une stratégie humaine ou à un échec dans son exécution. À l’image de l’...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de FNAE

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.